Fiction N° 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiction N° 4

Message par Invité le Sam 17 Jan - 16:18

Titre : Une courte trêve

Light Yagami se rendait à l'université comme tout les matins lorsqu'il vit Misa Amane courir à sa rencontre.
-Light!
En arrivant près de lui, elle l'embrassa et s'accrocha à son bras.
-Tu as vu comme la ville est belle sous la neige?
Il ne répondit pas à sa question, il regardait un jeune homme à l'entrée de l'université.
"Mais qu'est ce qu'il fait ici?" pensa le jeune homme.
Misa suivit le regard de son petit ami et en voyant le garçon un peu plus loin, elle l'appela en faisant un grand signe de la main.
-Ryuzaki!!
-Misa Misa. Comment vas-tu?
-Bien. Le tournage est bientôt finit donc je pourrais venir voir Light encore plus souvent.
Elle regarda sa montre.
-D'ailleurs, il faut que j'y retourne, je suis en retard.
Elle partit en courant et en faisant un signe de la main aux deux garçons. Puis, sans un mot, Light se rendit en cours. C'était un mercredi matin et il n'avait que deux
heures de cours, mais il était avec Ryuzaki.
"Il faut que je fasse beaucoup plus attention lorsqu'il est dans les parages. Il semblerait qu'il me soupçonne toujours."
Les deux heures passèrent rapidement et Light se dépêcha de sortir, mais il se fit sauter dessus pas Misa. Elle lui tendit un petit paquet.
-Tiens, j'ai repensé que j'avais oublié de te le donner tout à l'heure. Bon, j'y retourne.
Il ouvrit le paquet et vit des fraises. Entre temps, L l'avait rejoint et il en prit une.
-Elles sont délicieuses. Misa est très attentionnée avec toi.
-Peut être un peu trop.
Il commença à avancer et voyant que Ryuzaki le suivait, il ne dit rien. Il se mit à neiger.
-Cela faisait longtemps qu'il avait neigé.
-Depuis l'hiver dernier.
-Pourquoi es tu si froid avec tout le monde?
Light soupira et continua de marcher en silence.
-Light, accepterais tu de me faire visiter ta chambre?
A ces mots, le jeune homme se stoppa net et se retourna pour regarder l'autre.
-Pardon?
-J'aimerai voir ta chambre, si cela ne te dérange pas.
"Pourquoi veut-il venir chez moi d'un coup? Qu'est ce qu'il prépare? De tout manière, le Death note est rangé et tout se qui pourrait paraitre suspect aussi."
-Si tu veux.
Ils marchèrent en silence jusqu'à la demeure des Yagami. Puis, ils allèrent directement dans la chambre de Light. Celui ci avait prévenu sa mère qu'il avait
invité un camarade et ne voulait pas être dérangé. Il ferma se porte à clé, comme il en avait prit l'habitude depuis quelque temps. Ryuzaki s'était déjà installé sur le lit et il était en train de se ronger les ongles. Il dut s'arracher un bout de peau, car une goutte de sang tomba sur le drap blanc du lit.
-Tu as l'air stressé Ryuzaki. Ce n'est pourtant pas dans tes habitudes.
L'interpellé se leva et se dirigea vers Light.
-Tu sais Light, plus je t'observe et plus j'ai envie d'être avec toi. Je me dis que si cette enquête venait à prendre fin, je ne sais pas ce que je deviendrais sans toi à mes côtés.
Il se rapprochait de plus en plus et Light faisait de même mais à reculons.
-L, qu'est ce qui te prends.
-Mais enfin, comment ne l'as tu pas remarqué? Je suis tombé sous ton charme au premier regard. Elève ambitieux et brillant, jeune homme mignon et populaire. N'importe qui tomberait sous le charme.
-Je ne peux répondre à tes sentiments...
Il ne put finir sa phrase, deux lèvres douces et sucrées venaient de s'écraser délicatement contre les siennes. Il le repoussa brusquement, mais le brun repassait à l'attaque à chaque fois qu'il était repoussé.
-Je te propose un marché. Comme je suppose toujours que tu es Kira, je te propose de te donner mon nom et en échange je ne te demanderais qu'une seule chose.
-Et quoi?
-Je veux que tu me fasses l'amour. Et après si je meure, ce n'est pas grave.
Il hésita un moment et finalement accepta. Ryuzaki l'allongea sur le lit et commença à le déshabiller, puis en fit de même. Lorsqu’ils furent tout deux nus, L descendit jusqu'au sexe de son futur amant et embrassa le gland rougit. Il passa sa langue sur la longueur du sexe fièrement dressé après le fougueuses caresses que les deux hommes s'étaient échangées. Etant trop impatient, le brun passa la vitesse supérieur et s'empala de lui même en grimaçant de douleur. Light ne bougea pas, puis lorsqu'il vit son amant plus décontracté il se mit au dessus et commença un lent va et vient. Les coups de reins se firent plus rapides et bientôt, ils jouirent tout deux au même moment et dans un ultime cri d'extase. Light se retira et se laissa tomber aux côtés de Ryuzaki. Lorsque celui ci voulut lui murmurer son nom, Light posa un doigt sur la bouche de son amant. Après avoir vécu cette expérience, il ne voulait plus savoir son nom mais voulait le garder contre lui encore un peu. L se blottit dans les bras de son amant. C'était comme une courte trêve entre deux grands ennemis et comme la rencontre de deux opposés. L'un aimait et l'autre haïssait.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum