D.A.R.E. Oserez-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D.A.R.E. Oserez-vous ?

Message par Invité le Mer 21 Jan - 7:43



“ Tout le monde connaît le mot Asile. C'est bien-sûr l'endroit où on expédie les fous, par peur d'en devenir un. Mais ne savent-ils pas que nous le sommes tous. Un homme riche et bien foutu fit construire son propre bâtiment. La première version de D.A.R.E. seulement, ce dernier avait un nom différent. Darling Asylum of Dolls. Il ne faisait que venir des patientes, et aucun patient. Son staff était des gens aussi pervers que lui et ils ne prenaient pas soins des pauvres jeunes filles, mais s'amusaient avec elles. Ce n'était seulement des tortures sexuelles qu'elles recevaient, oh non... Ça pouvait être toutes sortes d'épreuves et de tortures.

Mais bientôt le gouvernement anglais apprit de cet endroit et le fit détruire. Quand c'était encore permis, le propriétaire fut éliminé et ses complices également. Le territoire était pourtant quand même hanté par les mortes qu'il y avait eu. Et les morts, parce que oui, après un certain nombre d'année, ils s'étaient lassés d'avoir seulement des filles. Quelques années plus tard, voir une centaine, les lieux avaient été égayés par toutes les températures possibles et les saisons. Ainsi que par les années. C'était maintenant une femme qui avait décidé de faire son Asile, sans savoir l'histoire de sa nouvelle propriété. C'était une chose normale, puisque la première version de l'Asile fut construite en 1900 et maintenant, ils étaient en 2016. La forte femme était fière et le tout fonctionna très bien. Des jeunes patients et patientes vinrent dans son établissement et son personnel faisait du bon travail à s'en occuper. Lors de sa mort, c'est sa fille qui prit D.A.R.E. en main. Seulement, le tout se mit à dégénérer un peu. Elle n'avait aucun contrôle sur qui elle engageait pour s'occuper des patients et se foutait bien de ceux qui parfois, n'avaient aucun besoin d'être là. On la surnomma Dollface, pour son petit visage de poupée, que l'on vit une seule fois.

Maintenant, elle ne fait que rôder, sans pour autant s'occuper de l'endroit que sa mère avait aimé. Agissant comme un ombre. Rare sont ceux qui la voit. On dit que c'est elle qui fait des cris pour effrayés les patients. Ou qu'elle serait un démon. On a tous notre version des choses. Quelle sera la vôtre ? ”
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum