Manoir Wellington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manoir Wellington

Message par Invité le Jeu 12 Mar - 4:50



~~ FICHE DU MANOIR WELLINGTON ~~



Groupes trouvés sur le forum : Personnels, Professeurs, Élèves
Avertissements : Ce forum est de nature Yaoi, il est donc déconseillé aux homophobes.
Lien du forum : http://wellington.forumactif.org/
Administration :

Cassandre Wellington
Asahina Yû


Histoire :

Les temps sont quelques peu agités. Le sang bout encore, et la haine coule dans leurs veines... La révolution reste ancrée dans l'esprit des personnes, ancrée dans leur matière grise... En France...

Angleterre, fin du XVIII° siècle, début de XIX° siècle, une nouvelle ère commence...
Les vampires vivent depuis quelques siècles, déjà, au sein de la société des hommes et s'acquièrent leur physionomie et particularités physiques. A leur apparence humaine, il est impossible aux humains de distinguer les vampires qui se fondent dans cette foule de chair tendre...

Nulle personne n'eût connaissance de l'existence de ces êtres démoniaques qui s'abreuvent du sang de leurs victimes au cœur de la nuit... Les vampires n'étaient des créatures légendaires qu'aux yeux des humains. Des créatures qui ne pouvaient exister et trouver leur place en ce bas monde. Et pourtant...

A l'intérieur d'une région reculée de l'Angleterre, ignorée de bien de bonnes gens, un manoir surplombe une ville. Un chemin de terre, au bout de la ville, traverse une forêt dense afin de mener à ce manoir à l'apparence bien lugubre...

Un comte y vivait, solitaire. Des rides étaient apparues au fil des années. Unique descendant d'une famille royale, ce manoir était son seul héritage. Et la mort l'emportait petit à petit, un feu brûlant dévorait son âme, les ténèbres rongeaient son cœur. Il ne désirait nullement que ce manoir soit délaissé... Ne soit plus que ruines et souvenirs enterrés d'une famille, jadis, si riche et importante au sein de la société.

Par une nuit d'hiver, sombre et glaciale, le vieil homme découvrit au pas de sa porte un jeune garçon qui gisait sur les marches d'escaliers du perron, inconscient. Le corps inerte, il semblait être sans vie. Le compte prit en charge l'enfant, le soigna, le nourrit et lui offrit un foyer... Le petit garçon, nommé Cassandre Matthew, rencontra ainsi le Comte Wellington. Il expliqua au vieil homme, bien généreux à son égard, le massacre de sa famille. Il n'avait été que le seul survivant. Vêtu seulement d'une chemise de nuit, souillé par le sang, maculé de terre, affaibli et le corps fébrile, il avait marché de longues heures, durant, nus pieds, à travers des paysages qui lui étaient inconnus, alors qu'un vent glacial lui fouettait le visage. Une main tremblante posée délicatement sur sa gorge, alors qu'un filant de sang chaud coulait entre ses doigts...

Cassandre Matthew venait de découvrir l'existence terrifiante des vampires... Et, pour ne pas porter ce poids si lourd sur ses frêles épaules, il avait confié ce secret au vieil homme, aucunement étonné qu'un enfant de six ans en soit tant perturbé. Mais ce ne fut pas pour autant qu'il délaissa l'enfant qui se métamorphosait peu à peu en un vampire. Ils apprirent à se connaître, l'un à l'autre et à se découvrir. Les années s'écoulaient et ils vivaient des moments heureux. Le Comte Wellington était bien heureux de ne plus vivre si seul dans ce silence insolite... Dans ce manoir si sombre... Cassandre était devenu un homme. Mais les traits de son visage étaient demeurés lisses et doux, comme ceux d'un enfant. Normal, puisque cet homme était un être immortel... Et, sachant que la mort l'attendait sous peu, le comte lui demanda une unique faveur, à laquelle Cassandre répondit. Il le supplia de faire vivre éternellement ce manoir, de quelle manière que ce soit.

Cassandre accepta, et le comte laissa échapper son dernier soupir.

Un soupir empli de soulagement, de reconnaissance et d'une joie sincère et profonde.
Ne désirant rompre sa promesse et répondre au vœu le plus cher de la personne qui l'avait élevé alors que sa famille avait été massacrée, Cassandre transforma ce manoir en une école qui accueillerait des élèves, afin de leur fournir une éducation saine et de perpétuer la sagesse. Ce manoir demeurerait en vie autant d'années qu'il serait empli de ces élèves. Les cœurs ne cesseraient de battre, même si le sien était déjà mort et ne pouvait plus battre...

Comment se passer de cette vie?

De cette joie juvénile?

Ignorer cette vie ne le rendrait que plus triste et il ne voulait pas que ce manoir meurt. Pas de cette manière...

Cassandre décida de porter le nom du comte qu'il avait rencontré et aimé. A présent, il ne se nommait non plus Cassandre Matthew mais Cassandre Wellington.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum