Mad Zombie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mad Zombie

Message par Invité le Lun 3 Aoû - 4:28



Lien : http://madzombie.forumactif.org/forum.htm



* "Vous! Saleté de curieux! cette bibliothèque m'appartient, je ne vous laisserais plus toucher à mes affaires!"

-Pour dix dollars vous me laisseriez jeter un œil aux livres? Je suis...perdu...C'est quoi tous ces gens bizarres dehors?

"Encore un étranger paumé qui n'a aucune idée de l'endroit où il a décidé de passer ses vacances...Bon bon! c'est bon...Je te laisse lire"

Le jeune homme tout crasseux tendit l'argent à l'autre vieux débris qui semblait un ermite plus qu'autre chose. L'endroit semblait lugubre, plus crasseux qu'une cave abandonnée depuis des décennies et des tâches de sang noirâtres ornaient certaines parties des murs, les couvertures des livres étaient aussi pour certaines éclaboussées avec le même sang...Et plus loin, dans un recoin de la bibliothèque se trouvaient empilés quelques cadavres qui ne sentaient pas le frais. L'étranger avait du mal à rester calme dans une telle ambiance, pourtant c'était ici qu'il avait décidé de trouver refuge après avoir vue l'état anarchique de la ville. Il sentait peser sur lui le regard du bibliothécaire, qui veillait sans doute à que ses livres ne soient pas volés...Enfin, l'étranger prit un livre qui lui semblait intéressant, il ressemblait plus à un journal intime qu'autre chose, même des articles d'un vieux journal avaient été découpés et placés sur plusieurs pages vierges...Enfin il allait comprendre ce qui s'était passé dans cette ville qui ne semblait pas avoir de nom, et pourtant l'étranger savait qu'il se trouvait aux états-unis.



* 15 Juin 2009, New York:

Trois ans sont passés depuis le début des expériences menées sur des êtres humains...On ne sait pas pour qui on travaille ni ce que l'on est censés faire avec ce produit mais dans tous les cas, le virus sans nom est très contagieux. On travaille sous terre, je crois que personne ne connait l'existence de la corporation...On a pas le droit de sortir d'ici, ni le droit de parler à nos familles de notre travail ici bas...Ma femme me manque, et elle croit depuis des mois que je suis en voyage d'affaires à l'étranger. J'aimerais la revoir et lui dire à quel point je l'aime et surtout lui dire qu'elle devrait peut être s'en aller...J'ai la désagréable impression de travailler pour des gens affreux et surtout je crois que toute cette histoire va dégénérer...Un mauvais pressentiment je dirais...
Espérons que les tests avanceront favorablement et que je me trompe sur toute la ligne quand je dis que les choses vont mal se passer.


01 Juillet 2009, dans les bâtiments de la corporation:

J'en étais sûr! J'en étais sûr! L'avancement de l'expérience à été un échec! Les cobayes sont devenus agressifs dés qu'on leur a injecté le virus...Ils n'étaient pas censés réagir comme ça, alors que leur organisme aurait dut se battre contre le virus comme il l'aurait fait contre une vulgaire grippe...Et pourtant les cobayes présentent des symptômes de plus en plus affolants au fur et à mesure que les heures s'écoulent. Le tout commence par de fortes fièvres, suivies de délires, ensuite les vomissements arrivent mais ils en vomissent au point de vomir du sang, leurs organes internes se dégradent à une vitesse affolante, puis enfin un temps de répit, bien que leur peau devienne violacée et que la faim semble les tirailler ils refusent toute la nourriture que l'on prépare...

Je crois même que l'un d'eux, regardait d'avantage le bras de l'infirmière plutôt que l'assiette bien garnie que celle-ci lui tendait...Sur quoi est ce que je suis entrain de travailler? Je sais que c'est un virus...Peut être une arme bactériologique?


20 Juillet 2009, quelque part...

Les choses que l'on a crées sans le vouloir ne sont plus du tout humaines...Ce que je croyais était totalement vrai, les cobayes sont devenus des être cannibales, ils ont gardé leurs souvenirs, se rappelant pour certains du nom de leurs amants, ils ont aussi tendance à s'extasier devant des objets qui leur appartenaient...Ils semblent contrôler une partie de leurs sentiments mais le problème reste pourtant que leur régime alimentaire est uniquement basé de chair humaine...Rien que l'odeur du sang les attire énormément, et malgré leurs sentiments personne n'a put les empêcher de dévorer les infirmières en premier lieu...Le virus s'est répandu à une vitesse effarante. Les morts ne sont plus morts, du moins pas autant que dans les bons vieux temps. Il me semble même qu'on a aucun moyen de contenir ce qui se passe...Quand ceux de la surface viendront voir ce qui se passe, ils laisseront s'échapper le virus.

Bon dieu faites que ma femme soit partie. Même si j'ai prit la fuite lâchement, est ce que j'arriverais à atteindre mon chez moi à temps?


Article parut dans un journal de la ville: "Apocalypse Now!"

« Une horde de morts vivants à envahit la ville ! Les habitants croient que l’épidémie a débuté dans les égouts ? Comment faire pour se défendre ? D’après les autorités, pour battre ces êtres sortis tout droit d’un film d’horreur, il faut leur causer des dégâts au niveau du crâne, abimer leur cerveau. Armez-vous ! Ne vous laissez pas faire ! On a aussi constaté que les zombis repartent souvent dans leur ancienne maison, cherchant leurs partenaires comme si ils étaient encore en vie…Mais vous n’êtes pas à l’abri de leurs morsures ou griffures !

On a entendu dire que certaines femmes ou hommes gardent leurs amants morts vivants chez eux…C’est scandaleux et très dangereux ! Nos rédacteurs croient qu’on devrait tous quitter la ville…Il n’y a presque plus de forces de l’ordre pour nous protéger ! Que dieu nous vienne en aide … ! »




* Année 2013, De nos jours:

Tout a été dévasté...Plus personne prend soin de la ville et celle-ci se couvre de plus en plus de sable, la nourriture et l'essence sont en baisse depuis bien du temps déjà et la population mort vivante ne fait qu'augmenter. Ceux qui ont survécu ce sont séparés en plusieurs groupes, par exemple les militaires qui ont survécu et qui cherchent tant bien que mal à protéger leurs semblables et à leur offrir une protection constante, ils cherchent sans cesse des survivants. Ensuite on trouve les citoyens autrement dit des survivants, certains refusent de quitter leurs maisons et tentent de survivre à leur façon. Les indépendants sont la plupart du temps des tueurs solitaires qui aident quand on leur offre en échange ou de la nourriture ou des armes et des munitions, ils ne travaillent pas vraiment pour quelqu'un en particulier...Parfois ils ont même des zombis domestiqués, un peu comme des chiens mais en mille fois plus dangereux. Les scientifiques qui ont survécu au virus répandu sous terre, se cachent le plus souvent et tentent de trouver une cure pour ce désastre...

Et enfin et pour en finir, les zombis...êtres sans âme qui ne sont pourtant pas démunis de sentiments...Encore de nos jours ils peuvent être amoureux de leur conjoint au point de ne pas infliger des blessures à ce dernier, mais cela leur suppose un énorme effort et donc c'est très dangereux de rester près de l'un d'eux, bien que certains comme déjà dit, bravent les interdits.

En ville il existe une sorte d'anarchie, la loi du plus fort à prit le dessus sur les règles de morale ou les lois les plus basiques. Et bien entendu les politiques essayent encore tant bien que mal de tirer profit de cette situation, ils sont cachés dans un dôme souterrain et secret, à l'abri de tout danger et avec assez de provisions comme pour tenir une vingtaine d'années...Enflures!

Important!!: Les zombies ont aussi le don de la parole...ils parlent lentement mais ils parlent quand même!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum